Pourquoi je poste ENCORE et TOUJOURS des questions ? L'exemple vient d'en haut paraît-il. Quand je ne sais pas, je demande. Ce blog est là pour référencer les questions que je pose sur ma ville, Paris, mon Pays, la France, l'Europe dont fait partie mon pays, le Monde, notre seul à tous. Les questions pourront être gentilles, amicales, acides ou caustiques, c'est juste pour comprendre. Et bien évidemment, ces questions appellent des réponses, les vôtres Alors n'hésitez pas une seule seconde.

29 avril 2012

Le code électoral : Un code poubelle ???

Messieurs du Conseil Constitutionnel,

Je me permet de vous faire part d'un certain nombre de comportements contraire au code électoral et que je trouve... étonnants.

Premier fait :

A Etréchy, dans l'Essonne, une électrice s'est retrouvée dans une situation troublante :

« J’ai voté vers 19 heures dimanche,
raconte cette électrice inscrite à Etréchy.
Il y avait dix piles de bulletins,
pour les dix candidats.
Mais dans celle de Sarkozy,
tous les bulletins étaient manuscrits.
Le maire m’a dit que c’est lui qui les avait écrits. »



Deuxième fait :

Monsieur Nicolas Sarkozy de Nagy Bocsa et Madame Carla Bruni-Sarkozy ont voté dans le 8ème arrondissement et, en regardant de prêt la vidéo, à la 11ème seconde, on peut remarquer que Monsieur donne à Madame 1 bulletin de vote et que lui, dans la foulée, n'en prend qu'un également.

La loi dit qu'il faut prendre au minimum 2 bulletins de vote et que personne ne doit vous "prendre la main" pour voter.

Troisième fait :

Comment se fait-il que les bulletins de vote de trois candidats ne portaient pas leur vrai nom, celui qui figure sur leurs papiers d'identité officiels :

Nicolas Sarkozy au lieu de Nicolas Sarkozy de Nagy Bocsa
Marine le Pen et non Marion Anne Perrine le Pen
Eva Joly en lieu et place de Gro Eva Farseth

Voici donc 3 faits qui devraient vous conduire à une annulation pure et simple de l'élection, le code électoral n'ayant pas été respecté.

Questions : 
"Vous n'allez rien faire ?"

"Pourquoi les lois sont-elles
systématiquement bafouées
par les mêmes personnes qui les inventent
et nous les imposent ?"

"Allez-vous faire ou plutôt ne rien faire,
comme en 1995,
lorsque vous vous êtes rendu compte
du financement occulte de la campagne
de Monsieur Balladur
au seul motif que cela coûterait
trop cher aux partis politique
de re-financer une seconde campagne ?"

Questions spéciales à notre "garant de la loi" :

"Monsieur Nicolas Sarkozy de Nagy-Bocsa,
vous n'avez pas voulu que Madame
fasse pas comme Cécilia Sarkozy,
votre 2ème femme,
qui n'avait même pas fait le déplacement pour
voter "pour vous" en 2007 ?"

"Elle est incapable de faire son choix ?"

"Vous n'étiez pas sûr qu'elle vote pour vous ?"

"Le vote des étranger à quand même
quelques avantages, non ?"

24 avril 2012

Le vrai visage du FN : Une maladie mortelle

Madame Marion Anne Perrine le Pen,

Il semblerait que votre parti est décidé de changer de nom en déposant une "marque" à l'INPI pour devenir :

"L'A.R.N.
Alliance pour un Rassemblement National"
Questions :

"Savez-vous que l'A.R.N.
est la seule trace visible du virus du Sida
dans le sang ?"

"Est-ce la preuve ultime
que votre parti est une maladie mortelle
pour notre démocratie ?"

Le vrai du faux, tout un art pour notre Président...

Monsieur Nicolas Sarkozy de Nagy-Bocsa,

Voila, le 1er tour est passé, vous vous êtes pris une baffe, pas aussi forte que je l'espérais mais vous vous en êtes prise une quand même.

La campagne du deuxième tour commence et vous ne mâchez pas vos mots pour décridibiliser et stigmatiser une partie de la population, comme à votre habitude.

Votre nouvelle invention :
"Un 1er mai pour les "VRAIS" travailleurs".

Questions :

"Est-ce que les femmes de ménages
qui nettoient nos bureaux tous les jours,
à partir de très tôt le matin,
généralement d'"Apparence" étrangère,
sont des vrais travailleuses ou non ?"

"Est-ce que Madame Bettencourt
est ou a été une vraie travailleuse ?"

"Est-ce que les actionnaires
sont de vrais travailleurs ?"

"Est-ce que Madame Nadine Morano
est une vraie travailleuse ?"

"Est-ce que les patrons voyous (vos amis)
sont des vrais travailleurs ?"

"Est-ce qu'un fonctionnaire de Bercy est un vrai travailleur
et un fonctionnaire de l'Education National, un faux ?"

"Compte-tenu de votre électorat de base,
est-ce qu'un retraité est un vrai travailleur ?"

"Le million de chômeurs
généré par par votre politique pro-délocalisation
sont passés du statut de vrai travailleur
à assisté de la république ?"

"Est-ce les emplois fictifs
que nous découvrons tous les jours
sont des vrais travailleurs ou non ?"

"Etes-vous un vrai travailleur finalement
ou seulement une sangsue de la République ?"


"Et là, c'est quoi au juste :

20 avril 2012

Les mea culpa électoralistes m'agacent mais nous ne sommes plus dupes...

Monsieur Sarkozy de Nagy-Bocsa,

Vous avez dit :

"Peut-être que l'erreur que j'ai commise
au début de mon mandat,
c'est de ne pas comprendre la dimension symbolique
du rôle du président
et de ne pas mettre assez de solennité dans mon action", 

"il n'y a aucun chance que je la recommette
puisque je connais le métier,
la fonction plus exactement,  maintenant".

Questions :

"Avez-vous vraiment compris
et pris la mesure vos erreurs ?"

"Ces erreurs,
elles n'ont eu lieu qu'en début de quinquennat,
vous êtes sûr ?"
Pour mémoire, un petit résumé des 4 premières années, cliquez ici

"Commencer le quinquennat au Fouquets
et le finir au Crillon,
est-ce une erreur de jugement
ou simplement la définition même
de l’imbécillité politique ?"

"Vous dites que vous ne recommencerez pas,
savez-vous que dimanche,
c'est nous qui allons vous empêcher de le refaire ?"

  • Inviter des dictateurs reconnus à l'Elysée
  • Créer un ministère de l'immigration et de l'identité nationale
  • Créer un ministère des droits de l'homme et le supprimer dès qu'une dictature vous le demande
  • Virer les ministres dès qu'ils vous disent que vous avez tord
  • Jouer avec la peur en permanence
  • Faire des coups médiatiques minables
  • Reprendre les idées nauséabondes du F.N.
  • Réinventer des règles démocratiques à votre guise
  • Nommer Ministre Madame Nadine Morano...

"Tous ces faits sont des erreurs
ou de la pure incompétence politique ?"

"Vous essayez une fois de plus de nous faire
croire que vous avez compris mais
au bout de 5 ans, n'est-ce pas l'aveux
cuisant de votre ignorance politique ?"

Votre quinquennat EST une erreur,
si vous, vous ne l'avez pas compris,
sachez que nous, nous vous le ferons comprendre...

Et je finirais pas :
"L'habit ne fait pas le moine,
le costume Prada ne fait pas le président...
A vouloir enfiler des costumes trop grands,
on finit par disparaître définitivement"

PS : "Recommettre", ça n'existe pas mais vu  vos résultats au Bac, nous pouvons comprendre votre art de néologisme...
Pour vous rappeler vos excellents résultats scolaires, cliquez ici

L'égalité selon Sarkozy : Moi d'abord, moi d'abord...

Monsieur Nicolas Sarkozy de Nagy-Bocsa,


A deux jours du scrutin, vous commencez à prendre la mesure du rejet massif à l'encontre de votre candidature et, comme par magie, vous commencez à remettre en cause les règles du jeu de l'élection en remettant en cause les temps de parole de chaque candidat.


Vous avez donc dit :


"J’imagine que pour vous [les journalistes],
ce n’est pas très sain,
une fois tous les cinq ans,
de voir apparaître des gens que vous ne reverrez pas avant.
Je ne suis pas persuadé que ce soit un exemple
absolu de démocratie que
- tous les cinq ans -
chacun s’offre son festival de Cannes."

"Nous sommes dans une égalité formelle
qui n'est pas une égalité réelle.
Nous aurons une discussion avec
les formations politiques représentées
au Parlement pour mettre à plat
l'ensemble de ces règles et les moderniser"


Questions :


"En quoi l'égalité vous gêne-t-elle ?"

"Est-ce parce que nombre de candidats,
(insignifiants pour vous car peut-être trop objectifs)
ont critiqué votre quinquennat minable ?"

"Comment comptez-vous
répartir les temps de parole ?
En fonction :
- De la taille du candidat ?
(désolé, mais celle-là, il fallait que je la fasse)
- De la taille du parti ?
- Des résultats obtenus en tant que gouvernant
(Là, vous auriez eu droit à 5 minutes tout au plus
de temps de parole compte tenu de vos résultats) ?"

"Avez-vous compris qu'aucun de vos coups médiatiques
n'a fonctionné, pire,
qu'ils vont ont encore un peu plus discrédités ?"

"Rêvez-vous de médias français à l'image
de la Corée du Nord ou de la Russie ?"

"Après votre show télévisuel permanent depuis 2002,
vous vous rendez enfin compte
que c'est terminé pour vous ?"

"Auriez-vous confondu
la campagne électorale
avec un show de télé-réalité ?"

"Pourquoi n'avez-vous pas eu
cette réflexion avant ?"

"Un peu lent à la détente
ou vision politique opportuniste ?"

"Avec tous VOS amis placés
à la tête des grandes instances médiatiques,
comment se fait-il que vous n'arriviez
pas à nous convaincre que votre
politique fonctionne ?"

"Peut-être parce que votre
politique et votre vision pour la France
est dépassée, absurde
et va à l'encontre les valeurs
humanistes historiques
françaises ?"

19 avril 2012

Je ne comprends plus rien à la justice...

A la justice,

Aujourd'hui, nous apprenons qu'une femme s'est vu infligée une amende de plus de 30 000 € parce qu'elle avait giflé, par deux fois, une femme qui venait de l'affubler d'un :
"Sale arabe"

Questions :

"La gifle est condamnable,
pas le "sale arabe" ?"

"La gifle est plus grave
que l'insulte raciste ?"

"Si l'insulte avait été
"Sale gouine",
la gifle aurait-elle été sanctionnée
de la même façon ?"

"Si l'insulte avait été
"Sale juive"
qui aurait été sanctionnée ?

"Si l'insulte avait été
"Casse-toi pauv'conne",
y aurait-il eu sanction ?"

18 avril 2012

Quand est-ce qu'il passe devant un tribunal ???


HONTE A VOUS !!!

Les boomerangs reviennent les uns après les autres...

Monsieur Jean-François Copé,
Vous vous êtes permis de juger les ralliements de certains de vos anciens collègues ministres à la candidature de Monsieur François Hollande.

"Des gens qui doivent tant à Nicolas Sarkozy !
Ils n'étaient pas de sa famille politique,
il leur a proposé de venir participer à un gouvernement
qui allait bien au-delà de notre seule famille politique,
que ce soit Fadela Amara ou même Hirsch."

"J'ai été très peiné de voir la position qu'elle a prise.
Martin Hirsch, oh, je ne peux pas dire que j'aie été peiné.
Aucune surprise au vu de la nature...
J'en ai déjà trop dit, c'est trop d'honneur rien que
d'avoir prononcé ces trois mots"

Vous vous êtes également permis de juger certains chiraquiens qui voteront pour Monsieur François Hollande :

"Ce type de procédé est absolument misérable. (...)
J'ai trouvé fort bien que le bureau de Jacques Chirac
ait fait un communiqué pour dire
que personne ne pouvait s'exprimer à sa place"
Quid de l'ancienne ministre de l'Outre-Mer,
Brigitte Girardin, qui votera Hollande ?
"Bon, je parle des 
personnalités d'importance.
Il faut qu'on arrête aussi...
Il y a aussi des ex-collaborateurs
(de Jacques Chirac qui votent Hollande),
j'ai découvert des noms que j'ignorais.
Vous avez des gens qui peuvent
changer d'avis" 
Questions :
"Qu'est-ce qu'ils leur doivent
à Monsieur Sarkozy de Nagy-Bocsa ?"

"Un emploi fictif ?"

"Comprenez-vous maintenant
ce que nous, peuple de gauche,
avons ressenti lorsque vous avez
racolé très activement
dans les rangs de la gauche
pour faire croire à ce gouvernement d'ouverture ?"


"Qui a jeter ces ministres une fois
que l'image d'ouverture était
bien ancrée dans les inconscients ?"

"On ne peut plus voter comme bon nous semble ?"

"On ne peut plus changer d'avis ?"

"Nous sommes  redevables de quelque chose ?"

"Vous détestez vraiment Martin Hirsch ?"

"Qui ne détestez-vous pas à part vous-même ?"

"La liberté de penser...
Un gros mot pour l'U.M.P. ?
Une maladie honteuse
(comme au FN d'ailleurs) ?
Un frein à votre ascension ?"

"La pensée unique,
votre seul leitmotiv ?"

"Savez-vous qu'en France,
contrairement à la Chine, la Russie ou la Corée du Nord,
nous avons encore le droit de dire
ce que nous pensons ?"

"C'est la débandade, là, non ?"

14 avril 2012

Il n'y a jamais de hasard...

A Vincennes, Saint Louis rendait la justice.
A la Concorde, le peuple a tranché la tête à Louis XVI....

Citation de Mademoiselle O

11 avril 2012

La résistance perd l'un de ses plus fidèles combattants...

Monsieur Raymond Aubrac,

Merci à vous et à votre femme Lucie pour votre combat pendant la 2ème guerre mondiale contre l'installation d'une dictature nazi et fasciste en France.

Merci à tous les deux de nous avoir fait vivre libre.

Merci à tous les deux d'avoir défendu la paix et la liberté.


Et même si aujourd'hui, la menace d'extrême-droite est toujours très présente en Europe et en France, nous savons que grâce à vous, nous avons échappé au pire.

Nous devons avoir la même volonté et le même courage que vous pour éradiquer la folie de ces hommes et  femmes qui ont juste peur de l'autre...

Reposez en paix tous les deux.
Vous l'avez largement mérité.
Nous ne vous oublierons jamais...

Raymond Aubrac nous a quitté le 10 avril 2012
à l'âge de 97 ans.

Instruction et éducation : les deux mamelles de la démocratie...


A tous,

Ce matin, comme tous les matins depuis plus de 20 ans, je prends mon petit-déj devant Télématin. Arrivent les infos et deux sondages, normal, c'est la mode en ce moment...

Le premier, qui concerne les 18-24 ans, nous montre que cette population va majoritairement voter Front National au premier tour :
Marine Le Pen : 26% 
François Hollande 25%

Dans la foulée, arrive le second sondage qui concerne le vote des étudiants cette fois-ci :
François Hollande à 56%
Marine Le Pen : 11 %


Questions :
"Est-ce la preuve,
s'il en fallait une de plus,
que l'instruction et d'éducation
sont les deux ennemis de l'extrême droite
et probablement de la droite en général ?"

"Est-ce une démonstration par l'exemple
du niveau d'instruction lamentable
de l'électorat d'extrême-droite ?"

Douceur du matin...

Citation :

"Si le porno était immorale,
il n'y aurait pas autant de Bonnes Soeurs dedans..."

Dr Gregory House - "Comme à l'école" - 10 avril 2012

9 avril 2012

Un CV à l'image du mandat...

Monsieur Sarkozy de Nagy-Bocsa,

Je viens de tomber sur plusieurs sources intéressantes concernant votre cursus scolaire et universitaire.

Voici donc, pour commencer, votre CV officiel :

La réalité des faits :

Résultat au Bac :
Français écrit : 7/20
Français oral : 12/20
Mathématiques : 8/20
Philosophie : 9/20
Anglais : 10/20
Économie : 11/20
Maîtrise de droit privé - 1978 : R.A.S.

Certificat d'aptitude à la profession d'avocat - 1961 :
"Le certificat d’aptitude à la profession d’avocat a bien été obtenu en 1980 avec la note de 10/20."

DEA de Sciences Politiques avec mention :
"Sauf la...défaillance de mémoire des professeurs exerçant en 1979 dans le DEA de sciences politiques de Paris X Nanterre, Nicolas Sarkozy n’a pas obtenu son diplôme.  Il restait à vérifier avec la pièce qui fait foi en la matière, à savoir le procès verbal de délibération, document autographe au format A3, difficile à contrefaire. Le candidat apparaît bien dans le procès verbal de la première session : il est « ajourné » car absent de l’épreuve écrite terminale et n’ayant pas rendu son mémoire. Il restait à consulter le procès verbal de la deuxième session. Or, le procès verbal a disparu des archives de l’université. Il est même le seul procès verbal manquant de toute l’existence du DEA."

Institut d'Etudes Politiques de Paris - 1979-1981 :
"La mention des Études à l’IEP de Paris est problématique puisque Nicolas Sarkozy n’y a pas poursuivi ses études jusqu’au bout comme il est aisé de le vérifier dans l’annuaire des anciens élèves. Or, selon les usages, le titre d’ancien élève ne vaut que pour les diplômés."
Sources :
Je vous propose donc cette version corrigée :
Questions :

"Y a-t-il quelque chose
de vrai chez vous ?"

"Voila donc pourquoi vous
détestez tant les profs ?"

"Est-ce que les CV des nos "grands dirigeants"
sont gonflés comme le votre car
cela expliquerait sûrement beaucoup de choses ???"

"Est-ce que les CV de vos ministres
sont sur le même modèle d'honnêteté
que le votre ?"

"Combien d'autres mensonges
allons-nous encore découvrir ?"

"Vous mentionnez 3 enfants
alors que vous en avez 4...
Lequel avez-vous oublié ?

- Pierre, le DJ à 40 000 € la diarrhée ?
- Jean, le grand spécialiste du droit ?
- Louis, le délinquant juvénile de l'Elysée ?
- Giulia, vous l'avez déjà oubliée ?"

Et si nous lui envoyions...

Citoyen de France

Monsieur Sarkozy de Nagy-Bocsa
Palais de l'Elysée
55, rue du Faubourg Saint Honoré
75008 PARIS

Paris, le 22 avril 2012


Objet : Candidature (presque) spontanée
Poste à Pourvoir : Président de la République (Bafouée)


Monsieur Sarkozy de Nagy-Bocsa,

Nous vous remercions vivement de l'intérêt que vous portez à la fonction de Président (et surtout à ses innombrables avantages).

Nous avons bien reçu votre candidature (pour votre propre succession), mais nous sommes au regret de vous informer que votre profil ne correspond pas pleinement aux exigences permettant l'exercice de cette fonction. C'est pourquoi, le C.D.D. dont vous bénéficiez depuis mai 2007 ne pourra être reconduit (la crise nous obligeant à une compression de personnel... sans mauvais jeu de mot).

Nous espérons toutefois que vous continuerez à consulter nos futures offres d'emploi, notamment les formations réservées aux chômeurs qui vont prendre effet très prochainement et qui vous permettrons de devenir chaudronnier, flûtiste ou magicien (secteurs qui recrutent et dans lesquels vous avez su nous montrer l'excellence de vos talents).

Nous vous remercions de bien vouloir déposer les clés du palais (et celles des airbus A330) dans le vase, dans l'entrée. Dans notre infinie miséricorde, nous vous laissons disposer à votre guise de la potiche italienne de mauvais genre qui encombre le salon...

Nous vous souhaitons, quoi qu'il en soit, beaucoup de succès dans la poursuite de votre carrière (vous voyez, nous aussi on sait mentir).

Veuillez agréer, Monsieur Sarkozy de Nagy-Bocsa, l'expression de plus nos plus sincères casses-toi pov'con.

La France
Votre employeur

Merci à Katia et à Dekor

6 avril 2012

Hommage à la révolution tunisienne...

81-83, rue du Chevaleret à Paris XIII

Ceci n'est pas un photomontage.
Le désormais fameux slogan de la Révolution tunisienne
a été peint en immenses lettres noires
sur la façade de cet immeuble promis à la démolition.

La loi est vraiment la même pour tout le monde ?

Monsieur Claude Guéant,

Vous avez dit le 14 septembre 2011 :

"La prière dans la rue doit cesser.
On ira jusqu'à l'emploi de la force si nécessaire"

Procession du week-end de Paques
Avenue Montaigne - Paris 08

Questions :

"Là, ça ne vous dérange pas ?"

"Les lois Sarkozystes
sont-elles appliquées
en fonction de l'apparence des personnes ?"

Le nucléaire : Une notion de la propreté propre à Sarkozy...

Monsieur Sarkozy de Nagy-Bocsa,

Votre nucléaire, que vous défendez à corps et à cris, est, selon vous, une énergie propre et sûre...

Vous avez demandé une étude à un groupe "indépendant" de vérifier la sûreté de nos centrales et le bilans et vos experts a été clair :

"il n'y a pas de problème dans les centrales françaises..."

Mais patatras, la centrale de Penly, en Normandie, a eu un incident hier, elle fume et fuit... Tout va bien donc...

Questions :

"Quand va-t-on arrêter de nous mentir
au sujet de cette énergie
ultra polluante ?"

"Quand EDF et Areva vont-il enfin
consacrer les moyens pécuniaires suffisants pour
assurer la sécurité maximale
dans nos centrales plutôt que de
consacrer leurs bénéfices
à enrichir les gros fainéants de la finances ?"

"Ca tombe mal, hein ?
Ca tombe très mal ???"

"Au fait, comme ça, dans la foulée,
depuis quand le nucléaire
nous assure une totale indépendance énergétique
puisque la plupart de l'uranium utilisé
provient du Niger ?"

"Nous avons annexé le Niger ?
Le Niger est devenu le 102ème
département français ?
Ah ouais, depuis quand ?"

La justice délivrera un permis de polluer officiel !!!

Monsieur Christophe de Margerie,

Grace à vos immenses moyens financiers (merci aux gentils conducteurs qui se font pomper tous les jours un peu plus et à votre absence totale d'imposition), vous avez contraint la cour de cassation à se pencher sur une annulation voir un blanchiment concernant le jugement qui vous déclarait responsable et donc coupable de la catastrophe de l'Erika en 1999 au motif que le naufrage avait eut lieu dans les eaux internationales.

Si ce jugement est cassé par cette même cour, les 200 000 000 d'€uros de dommages et intérêts versés aux communes dévastées par votre pétrole seraient illégales.

Questions :

"Il vous a donc fallut 12 ans
pour vous rendre compte
que votre bateau avait coulé
dans les eaux internationales ?"

"A combien s'élève les dessous de tables
versés à la justice et/ou à l'état pour
vous permettre de continuer à polluer
dans la plus grande LEGALITE ?"

"Connaissez-vous la date de la procédure judiciaire
qui vous permettra de
récupérer les 200 millions d'euros
aux communes que vous avez ravagées ?"

"Après avoir ravagées écologiquement
des dizaines de communes ,
votre objectif désormais est donc de les asphyxiées
financièrement au motif suivant :
"Comment ces "RIENS" ont eu
l'audace de s'attaquer à moi ?"



4 avril 2012

La publicité sécuritaire, son seul argument ?


Monsieur Sarkozy de Nagy-Bocsa,

Depuis l'affaire Merah, les arrestations "publicitaires" d'islamistes radicaux se multiplient, le tout sous les objectifs des caméras de télévisions.

Questions :
"Vous venez juste de découvrir
qu'il y avait des radicaux en France ?"

"Avec toutes les lois que vous avez pondues
depuis 2002,
vous ne les trouvez que maintenant ?"

"Pourquoi seulement maintenant
alors que nous connaissons,
depuis le 11 septembre 2001,
la dangerosité de ces individus
totalement déconnectés du monde humain ?"

"Est-ce que cela veut dire que nous ne vivons
en sécurité que pendant les 4 semaines
avant une élection présidentielle ?"

"En fait, vous ne travaillez vraiment à notre sécurité
que 4 semaines par mandat ?"
"Les 4 ans et 11 mois avant,
vous faîtes semblant de vous sentir préoccupé ?"

"Quand y aura-t-il le même type de descentes
dans les milieux intégristes catholiques ?"
"A quand une descente à Saint Nicolas du Chardonnet ?"

"A quand une descente chez les intégristes de la finances ?"

"A quand une descente chez les intégristes du FN ?"

"La ficelle ne serait pas un peu grosse, là ???"